Visiteurs
Derniers sujets
» Des offres de stages et chantiers humanitaires en 2019 au Togo
Aujourd'hui à 10:10 par hicahumaitaire2

» Vis ton aventure humanitaire cet hiver 2018 avec MSVD en Afrique
Hier à 12:05 par asso-msvd-msvd

» Recherche de volontaires pour missions humanitaires 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:59 par asso-msvd-msvd

» Aventure humanitaire avec MSVD en été 2019, stages
Mar 11 Sep 2018, 15:58 par asso-msvd-msvd

» VACANCE UTILE, PROJET, RECOUVERTE, STAGES CONVENTIONNES AVEC MSVD
Mar 11 Sep 2018, 15:56 par asso-msvd-msvd

» Recherche de volontaires pour missions humanitaires 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:54 par asso-msvd-msvd

» PROJETS INTERNATIONAUX DE CAMPS CHANTIERS AU TOGO 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:51 par asso-msvd-msvd

» Tourisme solidaire avec MSVD cet été 2019 en Afrique Togo
Mar 11 Sep 2018, 15:50 par asso-msvd-msvd

» Recherche de volontaires pour missions humanitaires 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:49 par asso-msvd-msvd

» MISSIONS INTERNATIONALES AVEC MSVD/STAGES ET PROJETS
Mar 11 Sep 2018, 15:48 par asso-msvd-msvd

» Recherche de volontaires pour missions humanitaires 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:32 par asso-msvd-msvd

» Stages conventionné, missions humanitaires, projets humanitaires 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:32 par asso-msvd-msvd

» Recherche de volontaires pour missions humanitaires 2018
Mar 11 Sep 2018, 15:30 par asso-msvd-msvd

» Recherche de volontaires pour stages, missions humanitaires 2019
Mar 11 Sep 2018, 15:25 par asso-msvd-msvd

» Opportunité de stages et de missions humanitaires
Mer 05 Sep 2018, 18:17 par asso-msvd-msvd

Portail Madariss
Chat Madariss
FACEBOOK

[CANDIDE]

Page 13 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Aller en bas

[CANDIDE]

Message par m.j.f le Ven 20 Oct 2006, 14:49

Rappel du premier message :

Comme le Titre l'indique, ce Topic est Le Salon de "Candide ou l'optimisme"

C'est ouvert ^^


_________________________________________________
_________________________________________________
_________________________________________________


Bravo , rougga.

Lien direct à cliquer dessus :
http://www.cdrnet.net/kb/data/FR_Voltaire.asp

__________________________
Dans ce site, Vous trouverez:

1. Personen (personnages de l'oeuvre)

2. Inhalt (kurz) (Contenu (petit résumé))

3. Inhalt (ausführlich) (Contenu (en détail) :résumé des chapitres)

4. Themen und wichtige Textstellen ( Thèmes et parties de texte importantes )


¤Optimisme
¤L’Eldorado
¤Les voyages
¤La conquête de l’indépendance
¤Un nouveau mentor
¤Le motif amoureux
¤La métairie
¤Le jardin
¤La victoire de l’esprit critique
¤La carte du monde voltairien
¤La Forme de Candide
¤Les procédés de la satire
¤Le conte philosophique est ironique
¤la parodie (se moquer, imiter)




Edit By éma
avatar
m.j.f
Madariste accompli(e)
Madariste accompli(e)

Nombre de messages : 715
Ma ville : http://tiny.pl/wcbc
Date d'inscription : 20/04/2006

Revenir en haut Aller en bas


Re: [CANDIDE]

Message par H_Dreamer le Mar 16 Déc 2008, 05:12

sizo a écrit:salu tt le monde;;
notre prof nous a demandé de faire un travail encadré sur un sujet quelconque..

Pouvez vs me donnez des suggestions de sujet? (je vx pa de sujet classik comme: emmigration,......) mé des sujet d actualité.
merci
TaChfaRt au maroc (matl9a 7sen men hada Laughing )
avatar
H_Dreamer
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 29
Ma ville : ICI
Date d'inscription : 04/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par massiatoo le Ven 19 Déc 2008, 08:10

slt à tt
demain j aurai une evaluation Production ecrite... svp citez moi les themes de Candide.
avatar
massiatoo
Encore débutant, excusez-moi d'avance
Encore débutant, excusez-moi d'avance

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 28
Ma ville : Azrou
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par filalia le Ven 19 Déc 2008, 08:46

Salut ! voillà c'q'est présent pr moi mnt :
La Critique de la Noblesse et la mise en ridicule des philosophes
Dénonciation de la guerre à travers une description horrible de cet barbarie
Le contexte merveilleux de l'Eldorado et une dénonciation profonde du gouvernement
Un combat récurrent chez les philosophe des lumières : Le combat contre l'esclavage

y a aussi le Fanatisme et les problémes religieux
espérant que àa va t'aidé . booooone courage :d
avatar
filalia
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 312
Age : 27
Ma ville : iCi
Date d'inscription : 04/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par massiatoo le Sam 20 Déc 2008, 08:01

merci filalia... le prof nous a donné le voyage.. c facile ^_^
avatar
massiatoo
Encore débutant, excusez-moi d'avance
Encore débutant, excusez-moi d'avance

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 28
Ma ville : Azrou
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par Mch!Ch@ le Sam 20 Déc 2008, 09:50

Salut , Pouvez me parlé sur la femme dans l'oeuvre de Candide et cmt Voltaire la décrit!!??
avatar
Mch!Ch@
ETD.SUP-Mod
ETD.SUP-Mod

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 27
Ma ville : Taroudant----Reims---Metz
Date d'inscription : 07/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par filalia le Sam 20 Déc 2008, 16:15

Salut Mch!ch@ ^^
jé une petie info sur ta question :
Ns avans remarqé ts que ce livre décele une certaine misogynie chez V : la femme est appréciée pour son apparence physique, elle ne brille pas par son intelligence... Voltaire se montre franchement acerbe pour les Allemandes et les Françaises : femmes plantureuses ou dames de petite vertu...
j'éspere que ça va t'aidé un ptit peu
avatar
filalia
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 312
Age : 27
Ma ville : iCi
Date d'inscription : 04/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par perla le Lun 22 Déc 2008, 05:33

slt
j'ai 1 petit expression ecrite ( homme est il libre ou bien régi par d'autre forces ) qu'est ce que vous ponsez???
aidez moi svp
avatar
perla
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 27
Ma ville : agadir
Date d'inscription : 09/11/2007

http://M.Zerektouni

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par AchrAfff le Mar 23 Déc 2008, 12:23

perla a écrit:
slt
j'ai 1 petit expression ecrite ( homme est il libre ou bien régi par d'autre forces ) qu'est ce que vous pensez???
aidez moi s.v.p

Je précise juste que c'est une question philosophique, et que ça me surprend un peu, mais bon Candide étant un conte philosophique...
Il y a plusieurs avis sur la question, les avis de Spinoza et Freud disent qu'il ne l'est pas, selon Spinoza, l'homme jouit de l'illusion de la liberté, ses instincts, ses impulsions... font que il ne fait qu'obéir en fait, à ces mêmes contraintes, Freud pense aussi qu'il n'est point libre, mais il caractérise cet "emprisonnement" dans le fait qu'il doit obéir au moi supérieur ( al ana al a3laa, tu te rappelles un peu...) et le "lui" ( al hou je sais plus si ça s'appelle le lui en français) tandis que, jean paul sartre, s'entête à dire qu'il est complètement libre...

donc tu pourrais faire un saut sur ton cahier de philo, et une petite recherche sur le concept de liberté en philo, voilou

AchrAfff
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 26
Ma ville : agadir
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par H_Dreamer le Dim 28 Déc 2008, 09:49

SVP aidez moi rah c noté:

Candide : "l’optimisme c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal"
Jusqu’où en peut être d’accord avec cette définition de l’optimisme. Appuyez votre opinion par des exemples de votre vécu
avatar
H_Dreamer
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 29
Ma ville : ICI
Date d'inscription : 04/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par Omega le Lun 29 Déc 2008, 08:06

lamda a écrit:[b]Candide : "l’optimisme c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal"


Introduction

Candide est sous-titré l’Optimisme. Voilà un détail révélateur des préoccupations de Voltaire : le philosophe a voulu se moquer d’un optimisme irraisonné. En la personne de Pangloss qui répète mécaniquement et hors de propos : “Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles”, il a voulu ridiculiser ceux qui ne considèrent pas avec sérieux et respect le problème du mal. Voltaire attaque les enseignements de ses contemporains, Leibniz ou plutôt son disciple Wolff moins subtil que son maître, et, au travers d’un conte assez caustique, leur apporte la contradiction. Ainsi la question du mal est-elle au cœur de cet ouvrage, mais en même temps, Voltaire essaiera de donner une réponse personnelle qui puisse concilier la bonté divine avec l’existence du malheur. On doit remarquer que, déjà le conte oriental de Zadig, paru en 1747, douze ans auparavant, tentait de répondre à ce paradoxe métaphysique. C’est dire combien cette question épineuse tenait au cœur du déiste convaincu et du philosophe rationaliste épris de clarté.

Un monde livré au Mal

Candide, propulsé par les “grands coups de pied dans le derrière” du baron de Thunder-ten-tronckh, est brutalement “chassé du paradis terrestre” pour avoir cru au bonheur avec Mlle Cunégonde. Le voilà lancé dans un voyage aventureux, une errance formatrice au cours de laquelle il va découvrir le grand monde.
Il va expérimenter le mal sous toutes ses formes. Il s‘agit d’abord du “mal physique” selon les propres termes de Voltaire.

  • le froid et la faim.

  • la maladie, dans la personne de Pangloss retrouvé en Hollande sous l’apparence d’un “gueux tout couvert de pustules, les yeux morts, le bout du nez rongé...”

  • les catastrophes naturelles, d’abord sous la forme du séisme de Lisbonne, fait historique survenu en novembre 1755 qui avait beaucoup impressionné les imaginations de l’époque ; enfin sous celle de la tempête et du naufrage qui l’accompagne souvent.


Candide va expérimenter encore plus “le mal moral” qui tient une place prépondérante.

  • la stupidité des militaires.

  • la guerre. Guerre entre les Bulgares et les Abares, monstruosité absurde où l’on massacre les innocents avec une joyeuse férocité. Guerre entre les jésuites et la royauté espagnole dans la lointaine Amérique. Guerre entre Français et Anglais à propos du Canada, terre sans valeur au climat rigoureux, guerre où l’amiral Byng sera proprement exécuté “parce qu‘il n’a pas fait tuer assez de monde”. Guerre aux causes futiles où s’étalent la bêtise et la méchanceté humaines.

  • la pauvreté qui conduit à la mendicité.

  • l’hypocrisie et le fanatisme religieux. D’abord chez les protestants hollandais qui refusent d’aider un frère dans la peine. Ensuite chez les catholiques portugais où l’inquisition espionne et viole les esprits, où l’autodafé vient briser la liberté individuelle et fondamentale de la conscience. L’obscurantisme fait des ravages : une cérémonie expiatoire est décidée pour éviter le retour d’une secousse tellurique, mais en agissant ainsi on ne s’attaque pas aux causes du mal, une telle attitude relève plutôt de la mentalité magique. D‘ailleurs la réponse est claire : la terre tremble de nouveau. Enfin dans la guerre fratricide entre jésuites et royauté espagnole pour le pouvoir temporel alors que la bonne nouvelle n’est plus propagée et que les croyants n’agissent plus en conformité avec leur foi.

  • la malhonnêteté commerciale qui s’appelle banqueroute. Voltaire ajoute malicieusement “et la justice qui s‘empare des biens des banqueroutiers pour en frustrer les créanciers”. Celle de Vanderdendur (ce nom est tout un programme) qui se nomme vol.

  • l’esclavage pour des raisons économiques. Des êtres bien-pensants privent leurs frères de toute liberté pour produire certaines marchandises à bon marché. Le malheur des uns est exploité au profit des autres. « C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe ! »


¤ Ainsi Voltaire nous dépeint un monde où le mal est une réalité omniprésente, conséquence surtout d’une nature humaine viciée. L’apparent vagabondage de Candide est destiné à nous révéler qu’aucun endroit sur terre n’échappe au fléau, sauf Eldorado qui demeure une utopie. Souvent Candide pense qu’ailleurs la vie est meilleure et Cacambo lui répond : « Vous voyez que cet hémisphère-ci ne vaut pas mieux que l’autre ». À la vérité, notre héros va être désabusé, le monde n’est pas fait pour les idéalistes, la réalité est pitoyable, la bonne volonté est brimée, l’homme est intrinsèquement mauvais. Candide va connaître l’amère expérience de n’être qu’un « jeune métaphysicien fort ignorant des choses de ce monde ». Même l’innocent est entraîné dans le tourbillon. Le mal appelle le mal, le meurtre est une réponse à l’intolérance. Notre héros sera obligé de reconnaître : « Je suis le meilleur homme du monde et voilà trois hommes que je tue ».


Un monde livré au désordre

La Providence
    Candide perdra aussi ses illusions concernant la Providence. Cette notion métaphysique ou plutôt théologique implique que l’univers conçu par un Être intelligent porte en lui-même la marque de son créateur, qu’il obéit à des lois. Cette croyance fondamentale dans l’ordre divin de l’univers entraîne que le déroulement du temps, l’histoire a une finalité, que les événements ne sont pas le fruit du hasard mais la mise en œuvre d’un plan dont le dessein ne nous apparaît pas clairement parce que nous manquons d’élévation et que ce projet doit inclure la nécessaire incertitude de la liberté humaine.
Qu’en est-il dans Candide ? Voltaire nous dépeint un monde livré au hasard, à un désordre malicieux et cruel parfois. Disons plutôt que le philosophe de Ferney crée selon sa fantaisie un univers en harmonie avec sa pensée du moment. Voltaire n’est pas dupe de sa fiction, il lui arrive parfois d’appuyer sur la plume, de souligner l’invraisemblance voulue des situations. Il fait dire à Candide : « Voilà une aventure bien peu vraisemblable que nous avons eue à Venise. On n’avait jamais vu ni ouï conter que six rois détrônés soupassent ensemble au cabaret », ce à quoi Martin répond : « Cela n’est pas plus extraordinaire que la plupart des choses qui nous sont arrivées ».

Candide et ses amis sont les jouets d’une divinité en folie, ils sont précipités à leur corps défendant dans des aventures sans lien entre elles. Aiguillonnés par la nécessité, ils fuient un malheur qui les poursuit sans répit. Notre vie est une mauvaise pièce de théâtre. L’épisode des rois détrônés à Venise est révélateur. L’existence enviée de monarque n’est qu’une « singulière plaisanterie ». Contrairement à ce que nous aurions pu croire, elle n’échappe pas aux lois communes et connaît elle aussi de redoutables retournements de situation. La fin n’apporte aucun apaisement, le monde se perpétue : Candide, volé par les Juifs, ne possède plus qu’une métairie ; Cunégonde, déjà disgraciée par ses mésaventures, devient acariâtre de surcroît ; le dévoué Cacambo est excédé de travail ; les notables connaissent toujours des revers de fortune ; les hommes pratiquent encore les supplices du pal et de la décapitation.

L’homme a vicié la création. Jacques, le bon anabaptiste, déclare : « Il faut bien que les hommes aient un peu corrompu la nature, car ils ne sont point nés loups et ils sont devenus loups » et plus loin : « Dieu ne leur a donné ni canon de vingt-quatre, ni baïonnettes ». Pire, il n’y a pas de justice immanente. Dieu semble se taire. Les bons périssent, les méchants se sauvent, Jacques se noie, le matelot qu’il a sauvé survit au naufrage. Lorsque Dieu intervient, son action est déplorable. Il punit le criminel Vanderdendur mais ne peut épargner l’équipage innocent. « Dieu a puni ce fripon, le diable a noyé les autres ». Pour d’autres, la Providence est une notion commode qui explique tout ou exonère de toute responsabilité. Pour le frère de Cunégonde devenu jésuite, l’arrivée de Candide au Paraguay est providentielle, elle vient renforcer la force militaire de sa compagnie.
Il est donc clair que Voltaire ne croit ni à l’ordre ni à la justice divine : l’homme est orphelin.


Les diverses attitudes philosophiques et le choix de Voltaire

Face à ce monde où le mal et le désordre règnent en maîtres, plusieurs attitudes sont possibles.
Il existe d’abord l’attitude des profiteurs, de ceux qui aggravent le mal, de ceux qui admettent l’absence de lois morales et qui en profitent. On peut citer le matelot, le gouverneur de Buenos-Aires, l’abbé périgourdin, Vanderdendur. Tous cultivent à des degrés divers l’immoralité. Pour l’un, il s’agit surtout d’égoïsme forcené ; pour l’autre, de l’abus de pouvoir ; pour le troisième, l’escroquerie ; pour le dernier, le vol et la fourberie.

Ensuite un certain nombre de positions philosophiques sont égratignées au passage par Voltaire. Elles ont en commun de donner bonne conscience, d’innocenter la Providence ou d’apaiser faussement la curiosité intellectuelle. Par exemple, pour expliquer le séisme de Lisbonne, l’attitude pseudo-scientifique recherche par analogie des causes qui échappent à notre entendement dans l’état actuel de nos connaissances : le tremblement de terre serait dû à une traînée de soufre sous la terre. L’explication religieuse avance que c’est le péché originel qui a introduit le désordre dans l’harmonie initiale, mais elle apparaît mythique et, selon Voltaire, ne saurait lier les descendants du premier homme. L’explication formaliste ne règle en rien le fond du problème, c’est une suite de sophismes qu’énonce Pangloss : « car s’il y a un volcan à Lisbonne, il ne pouvait être ailleurs car il est impossible que les choses ne soient pas où elles sont, car tout est bien ».

Deux attitudes par contre sont plus développées : le pessimisme et l’optimisme. La première est représentée par Martin. Le mal est partout, le bien n’existe pas. L’homme est intrinsèquement pervers, il est né pour l’angoisse ou l’ennui. Le réquisitoire de Martin est terrible : « Je n’ai guère vu de ville qui ne désirât la ruine de la ville voisine, point de famille qui ne voulut exterminer quelque autre famille. Partout les faibles ont en exécration les puissants devant lesquels ils rampent, et les puissants les traitent comme des troupeaux dont on vend la laine et la chair. Un million d’assassins enrégimentés courant d’un bout de l’Europe à l’autre, exerce le meurtre et le brigandage avec discipline pour gagner son pain parce qu’il n’a pas de métier plus honnête ; et dans les villes qui paraissent jouir de la paix, et où les arts fleurissent, les hommes sont dévorés de plus d’envie, de soins et d’inquiétudes qu’une ville assiégée n’éprouve de fléaux. Les chagrins secrets sont encore plus cruels que les misères publiques ». Ce point de vue est proche de la sensibilité de Voltaire qui pourtant le refuse. Un tel système conduit immanquablement au fatalisme et à l’inaction.

La seconde attitude, l’optimisme, est critiquée au travers du personnage de Pangloss, celui qui discute de tout, qui enseigne la « métaphysico-théologo-cosmolo-nigologie », autant dire une pseudoscience jargonnesque. Effectivement Voltaire tend à nous démontrer tout au long du roman que l’optimisme peut-être affirmé seulement au prix d’erreurs de raisonnement car l’expérience prouve l’omniprésence et l’universalité du mal. C’est une affaire d’a priori ou d’aveuglement même. « Il est aussi démontré (disait Pangloss) que les choses ne peuvent être autrement : car tout étant fait pour une fin, tout est nécessairement pour la meilleure fin ! » Ailleurs Pangloss pousse sa logique jusqu’à l’absurde à partir de postulats erronés : « Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien ». Voltaire critique au travers de ce personnage la théorie de Leibniz selon laquelle, en particulier, le mal serait « une ombre à un beau tableau ». Le mal servirait alors seulement à mettre en valeur le bien.

Voltaire, plus proche du pessimisme, renonce pourtant à cette position intellectuelle. Avec Candide, il nous montre que l’innocence peut exister et surtout que le pessimisme nous pousse à l’inaction s’il n’existe aucune espérance d’améliorer notre sort. Tout au long du roman, Candide espère. Son espérance s’appelle Cunégonde. Même si finalement elle est désabusée, elle a constitué le moteur de ses actions. Au cours de ses aventures, Candide va apprendre la fausseté de l’enseignement dispensé par Pangloss. Il est alors prêt à recevoir deux leçons. La première sera donnée par un derviche. Le sage oriental dédaigne les questions et livre à ses interlocuteurs la fable du sultan qui ne se préoccupe pas des souris embarquées sur son bateau, (Dieu a peu d’égards pour sa créature) puis, par les mots « te taire », il apprend à ses visiteurs qu’il faudra se défier de la métaphysique, affrontement d’idéologies sans lien avec l’expérience concrète et dont les réponses ne peuvent être que stériles. La seconde sera donnée par le vieillard turc : « le travail éloigne de nous trois grands maux, l’ennui, le vice et le besoin ». Il faut aménager, civiliser le monde, il faut, chacun de notre côté, s’attaquer modestement à la tâche. Voltaire propose une religion du travail seul capable d’apporter un bonheur limité et de réformer l’individu. « Il faut cultiver notre jardin » est la réponse définitive faite à l’éternel questionneur Pangloss


Conclusion

Candide brosse un portrait de notre humanité assez ricanant. Voltaire se sauve finalement du désespoir et du pessimisme par l’action. Il faut reconnaître pourtant qu’il traite le sujet avec une certaine désinvolture. Plus qu’une véritable réflexion sur un sujet essentiel, son roman est plutôt un règlement de comptes endiablé, un jeu de l’esprit passablement ironique et irrévérencieux. Il pourrait nous faire croire que la pensée de Leibniz, grand philosophe et mathématicien du XVIIe siècle, est d’une stupidité affligeante. Il n’en est rien. Voltaire est très injuste, il feint de ne pas comprendre la position de l’auteur de la Théodicée, il s’amuse et nous amuse. Loin d’émouvoir notre sensibilité, Voltaire préfère toucher notre intelligence, il ne dénonce pas l’horreur mais l’absurdité. Candide, en fin de compte, est une œuvre séduisante beaucoup plus par ses simplifications, ses partis pris, ses rancunes, ses polémiques, sa virtuosité que par son contenu philosophique.



J'espere que c'est Helpful :)SOURCE
avatar
Omega
Ultra madariste
Ultra madariste

Féminin
Nombre de messages : 1770
Age : 26
Ma ville : Làbas
Date d'inscription : 27/10/2006

http://scientifique.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par H_Dreamer le Lun 29 Déc 2008, 11:43

ofinahowa "le vecu" hna Smile
merci quand meme omega Very Happy
avatar
H_Dreamer
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 29
Ma ville : ICI
Date d'inscription : 04/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par H_Dreamer le Jeu 01 Jan 2009, 05:45

wa pllllllllllllllllzzzzzzzzzzzz aidez moi!!!!!!!!!!
avatar
H_Dreamer
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 29
Ma ville : ICI
Date d'inscription : 04/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par Omega le Jeu 01 Jan 2009, 06:23

lamda a écrit:merci quand meme omega Very Happy

De rien ^^
avatar
Omega
Ultra madariste
Ultra madariste

Féminin
Nombre de messages : 1770
Age : 26
Ma ville : Làbas
Date d'inscription : 27/10/2006

http://scientifique.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

lecture analytique du chapitre 21 du candide SVP

Message par houssnet le Jeu 01 Jan 2009, 09:18

boujour
jai un graand probleme mes amis je prepare un exposé sur le chapitre 21 du candide

et a cette instant j'ai rien trouver a dire

et jai besion de me m'aider de me donner des information et les axes de ce chapitre ou bien la lecture analytique de ce chapitre

ou bien l e-mail d'un professeur de francais ou son N° telephone qui peut m'aider

mais SVP c'est tres urgant

houssnet
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 26
Ma ville : marrakech
Date d'inscription : 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par perla le Sam 10 Jan 2009, 08:22

slt les amis svp j'ai besoin d'une analyse du chapitre 29 (candide b1 sur) si vous avez des choses a me montrer n'esitez po merci d'avant Green_Light_Colorz_P
avatar
perla
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 27
Ma ville : agadir
Date d'inscription : 09/11/2007

http://M.Zerektouni

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par perla le Dim 11 Jan 2009, 10:01

svp c tres urgent :s
avatar
perla
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 27
Ma ville : agadir
Date d'inscription : 09/11/2007

http://M.Zerektouni

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par Mch!Ch@ le Dim 11 Jan 2009, 12:32

perla a écrit:slt les amis svp j'ai besoin d'une analyse du chapitre 29 (candide b1 sur) si vous avez des choses a me montrer n'esitez po merci d'avant Green_Light_Colorz_P


J'ai essayé de montrer que ce chapitre est une transition entre toutes
les péripéties qu'ils ont vécu et le dénouement. Pour moi Candide est
le plus noble puisque malgré la laideur de Cunégonde il l'épouse quand
même, il honore sa promesse. Le baron lui est entêté puisqu'il ne veut
pas de Candide comme beau-frère parce que il n'est pas assez noble. Je
pense que Voltaire dénonce la bourgeoisie qui est basée sur l'apparence
et qui est matérialiste.

Voltaire dénonce non la bourgeoisie, mais l'aristocratie prétentieuse.
La désillusion réaliste est à rattacher au sens général de l'œuvre : Candide
est une dénonciation de l'optimisme. Au début, les personnages vivent
dans l'illusion. La suite du roman est constituée de toutes sortes
d'épreuves qui vont ouvrir les yeux de certains : Si Candide évolue, le
frère de Cunégonde reste fixé sur son passé...
avatar
Mch!Ch@
ETD.SUP-Mod
ETD.SUP-Mod

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 27
Ma ville : Taroudant----Reims---Metz
Date d'inscription : 07/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par perla le Lun 12 Jan 2009, 14:09

merci bcp mchicha mais moi je veux une analyse pour le chapitre parceque je dois le présenter devant mes camarades de class sous forme d'1 exposé :s:s c sa pq
avatar
perla
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 27
Ma ville : agadir
Date d'inscription : 09/11/2007

http://M.Zerektouni

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par zaina2008 le Mer 14 Jan 2009, 13:12

merciiiiii

zaina2008
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 27
Ma ville : ××MeKnEs××
Date d'inscription : 19/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par Martne001 le Mar 27 Jan 2009, 14:18

dans cette année je viens détester la longue française à cause de ce prof de ce adolescent, ce pauvre qui ne sais rien , rien de rien ..
nous vans assez des matières , c'est le bac,on a déjà passe le régional .mais ce prof insiste de nous donne chaque heures des exercices a la maison des exposes .....,
je sais que la longue française est intéressante , mais pas avec cette manière off Cool
avatar
Martne001
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 26
Ma ville : Rabat
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par filalia le Mar 27 Jan 2009, 14:47

Saluuuuuut les amis :
Je veux seulement capter votre attention à une chose qui m'apparait absurde au terme de l'oeuvre de CAndide :
Comment un philosophe comme Voltaire déduit enfin qu'il ne faut pas raisonner le bien et le mal ? (vu que c'est l'interet du TT les philosophes )???????
avatar
filalia
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 312
Age : 27
Ma ville : iCi
Date d'inscription : 04/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

help

Message par brown-sugar le Jeu 15 Oct 2009, 16:16

salut tou le mode jchui vraiment besoin d'aide jai une exposé sur


l'apprantisage théorique et l'apprantisage par experience


et jai rien fait pour l'instant je chui vraiment besoin d'aide Sad
aidez mwa!!!!!!!!!
mErsI 1000000 mersi d'avant

brown-sugar
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 26
Ma ville : ce-za
Date d'inscription : 27/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par discoverie le Sam 24 Oct 2009, 17:08

salut
svp j ai besoin de votre aide puisque ce sujet est rare c est a propos l intolerence religieuse : sa definition , ses conséquences
et merci de votre aide et collaboration (le prjet c est pr le mardi svp) merci encore

discoverie
Je commence à comprendre comment.
Je commence à comprendre comment.

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 25
Ma ville : casablanca
Date d'inscription : 22/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par sanaa assab le Mer 25 Nov 2009, 07:48

svp je veus que veux m'aide
je jeux l'analyse de chapitre 6 de candide

sanaa assab
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 27
Ma ville : tinghir
Date d'inscription : 25/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par poupon-mony le Mar 22 Déc 2009, 15:05

=)

poupon-mony
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 357
Age : 26
Ma ville : casablanca
Date d'inscription : 10/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CANDIDE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum