Derniers sujets
» Appel à candidature/actions solidaires/missions de volontariat 2020 en Afrique
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyVen 24 Jan 2020, 07:58 par jvsitogo

» Offre de stages/missions de volontariat 2020/2021 en Afrique avec JVSI
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyJeu 23 Jan 2020, 10:38 par jvsitogo

» Appels aux volontaires/Camp chantier de construction d'infrastructure 2020 en Afrique
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyJeu 23 Jan 2020, 10:32 par jvsitogo

» Appel à mobilité international/missions/stages 2020/2021 en Afrique avec JVSI
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyJeu 23 Jan 2020, 10:30 par jvsitogo

» Mission, stage, projet de construction de DISPENSAIRE-MSVD
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMar 14 Jan 2020, 05:58 par asso-msvd-msvd

» Missions humanitaires en 2020 avec MSVD
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMar 14 Jan 2020, 05:58 par asso-msvd-msvd

» Voyages, découvres, aides, travailles avec des jeunes d'autres horizons
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMar 14 Jan 2020, 05:58 par asso-msvd-msvd

» Stage en Médecine au nord du Togo en 2020 avec MSVD
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyDim 01 Déc 2019, 14:47 par asso-msvd-msvd

» Stage en Médecine au nord du Togo en 2020 avec MSVD
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyDim 01 Déc 2019, 14:47 par asso-msvd-msvd

» Missions humanitaires 2010, stages conventionnés à l'étranger
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMer 11 Sep 2019, 14:37 par asso-msvd-msvd

» Aventure de partage culturel, de découverte, de réalisation d'un projet concret
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMer 11 Sep 2019, 14:36 par asso-msvd-msvd

» Aventure de partage culturel, de découverte, de réalisation d'un projet concret
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMer 11 Sep 2019, 14:35 par asso-msvd-msvd

» Tourisme, Stages et missions humanitaires avec MSVD en 2020
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMer 11 Sep 2019, 14:31 par asso-msvd-msvd

» Tourisme, Stages et missions humanitaires avec MSVD en 2020
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyMer 11 Sep 2019, 14:29 par asso-msvd-msvd

» Des offres de chantiers et missions humanitaires en 2019-2020 Togo
Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 EmptyLun 15 Juil 2019, 11:12 par hicahumaitaire2

Portail Madariss
site pour le bachelier
Chat Madariss
Chat Madariss
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Le Français, 1ère année - Bac

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Le Français, 1ère année - Bac

Message par Invité le Ven 19 Jan 2007, 04:08

Rappel du premier message :

Le Français de la 1ère année Bac

==> La Boite à Merveille ( Accés Le salon )

==> Antigone ( Accés Le salon )

==> Le Dernier Jour d'un Condamné ( Accés Le salon )


Dernière édition par le Mer 07 Fév 2007, 16:47, édité 7 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par sinogirl le Ven 19 Jan 2007, 07:55

Le dernier jour d’un condamné

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Dernierjour

Auteur(s) : Victor Hugo
Editeur : Flammarion
Langue : FrançaisCe roman raconte l’histoire d’un condamné à mort qui écrit afin d’oublier. En se remémorant les souvenirs de sa vie, le condamné sans identité se montre peu à peu comme un être humain auquel on peut s’identifier.
sinogirl
sinogirl
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 3227
Age : 29
Ma ville : Rabat
Date d'inscription : 28/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par sinogirl le Ven 19 Jan 2007, 08:26

Le dernier jour d'un condamné




"Condamné à mort !
Voila cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids !
[...] Quoi que je fasse, elle est toujours là, cette pensée infernale, comme un spectre de plomb à mes côtés, seule et jalouse, chanssant toute distraction, face à face avec moi misérable, et me secouant de ses deux mains de glace quand je veux détourner la tête ou fermer les yeux."


Voila un petit extrait du livre que je dois lire pour la rentrée "Le dernier jour d'un condamné" de Victor Hugo. J'aime bien ce livre, je le trouve intéréssant et une fois qu'on l'a lu ou qu'on est en train de le lire on se dit qu'heureusement que la peine de mort à été abolie car même si ce sont les criminels qui y sont condamné, même si ces gens ont fais des choses abominables la peine de mort est un acte très sévère le plus sévère qu'il existe je crois...et dans ce livre ont se rend compte combien les condamné ont souffert, combien ils avaient peur de l'attente du jour de leur mort, combien ils peuvent être humains eux aussi et ressentir des peurs ainsi que de la tristesse...
Et puis en réfléchissant bien...la prison à perpétuité est un peu mieu, au moin les condamné sont enfermés toute leurs vie (normalement) et ne peuvent plus faire de betises tout en restant en vie et en aillant le temps de réfléchir sur leur(s) acte(s).
Et les condamné à mort serait se rabattre a leurs niveau...ils tuent des vies (ou autres crimes grave) il ne faut non plus tuer la leur sinon il n'y aura plus personne sur terre.


**Que pensez-vous de la peine de mort ? Croyez-vous que c'est une bonne qu'elle ait été abolie ?**
sinogirl
sinogirl
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 3227
Age : 29
Ma ville : Rabat
Date d'inscription : 28/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par sinogirl le Ven 19 Jan 2007, 08:40

Le Dernier Jour d'un condamné (Broché)
de Victor Hugo







Description du produit
Présentation de l'éditeur
" Encore six heures et je serai mort. Est-il bien vrai que je serai mort avant la fin du jour ? " Bientôt, sa tête roulera dans la sciure. Jugé, emprisonné, enchaîné, il attend dans l'épouvante. Sa grâce lui a été refusée. " J'ai peur " - et notre peur grandit avec la sienne. L'aumônier viendra, puis les assistants du bourreau. Il montera dans la charrette, traversera la foule hideuse buveuse de sang. Au bout de la marche au supplice, l'apparition de la guillotine, et l'échelle qui mène à l'échafaud. On dit qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, mais qui le sait ? On ne sait rien de cet homme que la justice va assassiner, sinon qu'il est trop jeune pour mourir. Avec lui, nous vivons ce cauchemar, cette absurdité horrifiante de la peine capitale que personne avant Victor Hugo n'avait songé à dénoncer.

Biographie de l'auteur
Victor Hugo est né à Besançon en 1802. Tout en suivant des études de philosophie et de mathématiques au lycée Louis-le-Grand, il s'adonne déjà à la poésie. Il obtient ses premiers succès avec les Odes et Poésies diverses (1822) et s'impose comme chef de file du mouvement romantique après l'ardente " bataille " autour de son drame Hernani (1830). Dès lors, sa réputation ne cesse de croître (Ruy Blas, drame donné en 1838. Les Rayons et les Ombres, 1840) : il se tourne vers la politique, et rejoint le camp des " libéraux ". Mais le coup d'état de Napoléon III le contraint à un long exil. Réfugié à Guernesey, il multiplie les chefs-d'œuvre : Les Châtiments (1853), Les Contemplations (1856), Les .Misérables (1859). La Légende des siècles (1859-1883). Après la chute du second Empire (1870), son retour en France est triomphal.
Il ne cessera d'écrire (Quatrevingt-treize, roman, 1874, L'Art d'être grand-père, 1877) jusqu'à sa mort en 1885 à Paris, suivie de monumentales funérailles nationales au Panthéon.
sinogirl
sinogirl
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 3227
Age : 29
Ma ville : Rabat
Date d'inscription : 28/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par sinogirl le Ven 19 Jan 2007, 10:27

Dernier jour d'un condamné
troisième extrait
Victor Hugo


Plan :

1. Quel est le genre du texte ?
2. Oppositions.
3. Pourquoi ?



C'est le début de l'ouvrage de Victor Hugo publié en 1829.

vocabulaire:

-arabesque: motifs non figuratifs, décoratifs.

-chapes: manteau, vêtement de cérémonie d'évêque.


1. Quel est le genre du texte ?

Peut-être un journal car:

-le temps est le présent.

- "Voilà 5 semaines..."

-indication de lieu.

-l' emploi de "je" avec abondance.

Cependant Hugo n'a jamais été condamné à mort. C'est un roman qui est écrit à la première personne, il est aussi très organisé: oppositions et répétitions.


2. Les oppositions.

-> entre: "autrefois" et "maintenant".

-> métaphores filées de la couture.

-> entre le passé et le présent.

- passé: phrases longues, développées, celle des "jeunes filles" est une énumération non structurée , beaucoup de pluriels , liberté ; "arabesque", "étoffes", "j' étais libre",...

- présent: , les phrases sont brèves, la fin du dernier paragraphe est composé de phrases structurées , gradation de l' énumération, rythme ternaire , surtout du singulier, prison ; "captif", "mon corps est aux fers dans un cachot" , "mon esprit est en prison dans une idée" (métonymie), "courbé sous son poids", ...

Les oppositions sont radicales. Pourquoi Victor Hugo a-t-il multiplié ces oppositions ?


3. Pourquoi ?

Il a multiplié ces oppositions pour renforcer le caractère pathétique, la solitude, il est victime de l'obsession (en forme de gradation et métonymie) les exclamations. Le texte commence par "condamné à mort" et se termine par la même phrase, ce qui a pour effet d'encadrer le texte.


Conclusion:

Hugo a voulu faire un roman réaliste. Il rend le condamné à mort sympathique (si il avait voulu le rendre antipathique, il aurait expliqué pourquoi il fut condamné à mort ).

Hugo est contre la peine de mort, ce roman est un plaidoyer contre la peine de mort. C'est un roman engagé.

plaidoyer : exposé oral ou écrit en faveur d’un système ou d’une idée


Dernière édition par le Dim 11 Fév 2007, 04:13, édité 1 fois
sinogirl
sinogirl
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 3227
Age : 29
Ma ville : Rabat
Date d'inscription : 28/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par Invité le Lun 22 Jan 2007, 12:29

>> Annonce <<


  • Profité de cette initiative ainsi ceux qui veulent ajouté kelkechoses pour gavé ce topic qu'il accéde au salon spécialisé a chacun Des oeuvres
Reda Maniac Le staff
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par simobraveheart le Ven 15 Fév 2008, 14:44

LE ROMAN A THESE

Roman à thèse est un genre romanesque qui s'inscrit dans le cadre des textes à idées. Ce genre qui cherche à illustrer une théorie, des idées, à défendre une thèse à travers une histoire qui ne constitue en fin de compte qu'un prétexte pour confirmer une thèse ou pour réfuter une autre.

Le roman à thèse est l'héritier du conte et du roman philosophique (comme chez Voltaire ou Diderot) . Il vise d'abord à défendre une conception politique, philosophique ou religieuse même. Il est le genre romanesque le plus proche de la pensée de son auteur. Souvent il sert à dénoncer une injustice et s'opposer à l'ordre établi. L'exemple du roman Hugolien « Le Dernier Jour d'un condamné » est loquace sur ce niveau. Hugo s'y oppose avec véhémence à la peine de mort. Le récit du condamné n'est pas une fin en soi, mais juste un prétexte pour montRer la barbarie de l'injustice humaine.Le texte habille l'idée et lui donne la forme narrative plus acceptable chez le lecteur plus que tout autre forme.
simobraveheart
simobraveheart
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Masculin
Nombre de messages : 385
Age : 29
Ma ville : el jadida
Date d'inscription : 18/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par im@ne le Sam 16 Fév 2008, 10:52

le roman à thèse est une oeuvre d'abord littéraire mais à travers laquelle l'auteurdéfend une thèse qui a une portie universelle . le roman à thèse est un roman réaliste qui selon susan rubin se signale au lecteur comme porteur d'un enseignement tendant à démontrer la vérité d'une doctrine politique , philosophique , scientifique ou religieuse
le roman à thèse impose au lecteur une thèse à laquelle il doit adhérér et des arguments qui justifient la position de l'auteur .



bah c ce k'on écrit sur le cahier ce matin j'éspére ke se sera useful ^^
im@ne
im@ne
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 2246
Age : 29
Ma ville : taounate
Date d'inscription : 25/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par simobraveheart le Lun 18 Fév 2008, 12:18

Un groupe nominal comprend, au moins, un nom et son déterminant. Cependant il peut s'enrichir d'autres mots. Ces mots ou groupes de mots sont appelés des expansions du nom. Elles donnent des informations supplémentaires sur le nom.



Quelles sont les principales expansions ? Quelles fonctions remplissent-elles dans la phrase ? Quel rôle jouent-elles dans les textes ?



1. Les différentes expansions

Lisons ce portrait d'Astérix extrait du livre qu'Olivier Andrieu a consacré à l'univers de Goscinny et d'Uderzo ; il contient les différents types d'expansions du nom :



« Petit, pas très beau, exemple type de l'antihéros, Astérix est le portrait fidèle du Gaulois, finalement assez proche du Français actuel, avec les qualités de ses défauts et les défauts de ses qualités : râleur, bagarreur, têtu, colérique mais aussi sympathique, courageux, honnête, rusé, fidèle et le cœur sur la main. Il est l'image même du copain que nous aimerions tous avoir, qui triomphe toujours des situations les plus invraisemblables et des adversaires les plus antipathiques. » (Olivier Andrieu, le Livre d'Astérix le Gaulois)



1.1. L'épithète

Dans le groupe nominal le portrait fidèle du Gaulois, le nom noyau est portrait. Le groupe nominal comprend par ailleurs deux expansions, dont l'adjectif qualificatif fidèle étroitement associé au nom portrait. On dit de cet adjectif qu'il est épithète liée.



Quand, à l'intérieur du groupe nominal, l'adjectif est séparé du nom auquel il se rapporte par une virgule, on parle alors d'une épithète détachée. Observons le premier groupe nominal : petit, pas très beau, exemple type de l'antihéros, Astérix ; le nom noyau du GN est Astérix ; les adjectifs antéposés petit et beau sont épithètes détachées de ce nom.



1.2. Le complément de détermination du nom

Le plus souvent, le complément de détermination du nom est un groupe nominal relié au nom qu'il complète par la préposition de. Il est appelé complément de détermination car, en règle générale, il détermine le sens du nom complété et ne peut pas être supprimé. Ainsi, du Gaulois dans le groupe nominal le portrait fidèle du Gaulois est un complément de détermination du nom portrait ; on ne peut pas le supprimer sans nuire au sens de la phrase : *Astérix est le portrait fidèle.



Remarque : un complément de détermination peut être introduit par d'autres prépositions que de (ex. : un sanglier au thym, une serpe en or, etc.) ; ce n'est pas forcément un groupe nominal (une histoire à dormir debout, les usages d'alors, etc.)



1.3. L'apposition

Quand il y a une relation d'équivalence entre le nom complété et un groupe nominal ajouté, on parle d'apposition.



Observons à nouveau le premier groupe nominal ; petit, pas très beau, exemple type de l'antihéros, Astérix ; on peut écrire de façon un peu schématique : Astérix = exemple type de l'antihéros. On en déduit que le groupe nominal exemple type de l'antihéros est apposé à Astérix.



Remarque : un groupe nominal apposé est le plus souvent en position détachée, séparé du nom qu'il complète par une virgule ou un deux-points.



1.4. Le complément de l'antécédent

Complément de l'antécédent est la fonction que remplit une proposition subordonnée relative intégrée dans un groupe nominal. La proposition subordonnée relative complète alors en effet un nom, appelé antécédent parce qu'il est repris dans la subordonnée par un pronom relatif. Tout comme l'adjectif épithète, elle peut être liée ou détachée.



Ex. : « Il est l'image même du copain [que nous aimerions tous avoir], [qui triomphe toujours des situations les plus invraisemblables et des adversaires les plus antipathiques]. » (op. cit.)



Les deux subordonnées relatives entre crochets sont complément de l'antécédent copain ; la première est liée, la seconde détachée.



2. Le rôle des expansions du nom dans un texte

2.1. Identifier

Une expansion du nom peut servir à identifier, parmi d'autres, l'être ou la chose désignés par le nom. On parle d'expansion déterminative ; une expansion déterminative est selon le cas :



— un GN complément de détermination du nom (le portrait fidèle du Gaulois),



— un adjectif qualificatif épithète liée (assez proche du Français actuel),



— une proposition subordonnée relative liée (l'image du copain que nous aimerions tous avoir).



Au contraire des autres expansions, les expansions déterminatives ne peuvent pas être supprimées.



2.2. Décrire

Une expansion du nom apporte souvent une précision d'ordre descriptif. On parle d'expansion descriptive ; une expansion descriptive est selon le cas :



— un GN complément de détermination du nom (un chasseur de sangliers, d'une supériorité inégalée),



— un adjectif qualificatif épithète liée (le portrait fidèle du Gaulois) ou détachée,



— un GN apposé,



— une proposition subordonnée relative liée ou détachée.



2.3. Expliquer

Une expansion du nom, enfin, permet parfois de donner une explication, de souligner la relation de cause à effet existant entre deux faits ou deux idées. On parle d'expansion explicative ; une expansion explicative est toujours en position détachée.



Selon le cas, il s'agit :



— d'un adjectif qualificatif épithète (petit, pas très beau, exemple type de l'antihéros, Astérix […] ; le début de la phrase pourrait être ainsi reformulé : Parce que petit, pas très beau, exemple type de l'antihéros, Astérix est le portrait fidèle du Gaulois […]),



— d'un GN apposé (petit, pas très beau, exemple type de l'antihéros, Astérix […]),



— d'une proposition subordonnée relative (l'image même du copain que nous aimerions tous avoir, qui triomphe toujours des situations les plus invraisemblables […]).
simobraveheart
simobraveheart
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Masculin
Nombre de messages : 385
Age : 29
Ma ville : el jadida
Date d'inscription : 18/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par ishac1989 le Jeu 21 Fév 2008, 05:51

mes amis brit charh dial
1-la comparesant
2-métaphore
3-type de focalisation

si vous voulez

ishac1989
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 28
Ma ville : casablanca
Date d'inscription : 23/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par simobraveheart le Jeu 21 Fév 2008, 06:15

Les figures de rapprochement

La comparaison :
elle consiste à rapprocher deux éléments, un comparé et un comparant, pour en souligner les ressemblances ou les différences. Le rapprochement des deux termes se fait au moyen d’un outil de comparaison.

Ex : Les dauphins (terme comparé) alentour sautent comme (outil de comparaison) des carpes (terme comparé). Louis Aragon

La métaphore : comme la comparaison, elle rapproche deux éléments, mais sans les relier par un outil de comparaison.

Ex : L’aurore est un cheval
simobraveheart
simobraveheart
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Masculin
Nombre de messages : 385
Age : 29
Ma ville : el jadida
Date d'inscription : 18/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par simobraveheart le Jeu 21 Fév 2008, 06:17

La focalisation (point de vue)
qui voit ?

C'est le « point de vue » du narrateur dans le texte, qui peut s'exercer de trois façons :
la focalisation externe : le narrateur raconte et décrit la scène, mais il en sait moins que son personnage ; il est comme un témoin extérieur qui assisterait à la scène.
la focalisation interne : le narrateur voit à travers les yeux du personnage et découvre la scène en même temps que lui. Il en sait autant que son personnage.
la focalisation zéro : le narrateur connaît tout, et du personnage, et de ce qui va arriver.
Lire aussi la fiche-méthode « la focalisation » sur le site Ac-versailles.fr/.../focalisation.htmHYPERLINK "".
simobraveheart
simobraveheart
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Masculin
Nombre de messages : 385
Age : 29
Ma ville : el jadida
Date d'inscription : 18/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par MrLoVaLoVa le Ven 29 Fév 2008, 05:31

salut,

j'ai un exercice que je l'ai pas bien compris, voila ces questions :

Question 1 : Quels sont les éléments du tragique qu'on trouve dans l'oeuvre ?
Question 2 : Quels sont les passages les plus pathétiques ?
Question 3 : Indiquez les chapitres dans un tableau avec une entrée pour la localisation du passage et une autre pour en donner un bref aperçu .


Nb: le roman c'est Le Dernier Jour D'un Condamné

Merci D'avance

MrLoVaLoVa
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 28
Ma ville : El Jadida
Date d'inscription : 07/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par sérieuse le Mar 03 Juin 2008, 06:37

salut

" l'odinateur joue un rôle important dans la communication "

est-ce que cela sagit-t-il de la personnification??

jouer c'est un fait qui appartient à lhomme
sérieuse
sérieuse
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 413
Age : 28
Ma ville : tanger
Date d'inscription : 10/06/2007

http://syana14ans.oldiblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par im@ne le Mar 03 Juin 2008, 07:07

wé c la personnifiation
im@ne
im@ne
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 2246
Age : 29
Ma ville : taounate
Date d'inscription : 25/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par omarwac le Mar 03 Juin 2008, 07:17

je crains de vous contradire mes amis mais le fait de jouer n'est pas propre à l'Homme alors ce n'est pas une personification

omarwac
Restez sympa, je peux me tromper ;)
Restez sympa, je peux me tromper ;)

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 28
Ma ville : mohamedia
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par khatir le Mar 03 Juin 2008, 07:38

surtout le fait de jouer un role; car n'importe quel objet joue un role précis.
khatir
khatir
Encore débutant, excusez-moi d'avance
Encore débutant, excusez-moi d'avance

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Ma ville : kech
Date d'inscription : 30/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par cha3nouna le Mar 03 Juin 2008, 09:57

eco-éleve a écrit:Oedipe 3yit tanchofha f antigone je sais pas sinifait Quoi
c'est le pére d'Antigone et aussi le roi précédent de thébes
cha3nouna
cha3nouna
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 28
Ma ville : tanger
Date d'inscription : 08/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par khatir le Mar 03 Juin 2008, 10:24

et il a tué son pére et couché avec sa mére. affraid
khatir
khatir
Encore débutant, excusez-moi d'avance
Encore débutant, excusez-moi d'avance

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Ma ville : kech
Date d'inscription : 30/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par Omega le Mer 04 Juin 2008, 11:55

Dites moi les ami(e)s.. comment bien precisié le Champ Lexical??
Omega
Omega
Ultra madariste
Ultra madariste

Féminin
Nombre de messages : 1770
Age : 28
Ma ville : Làbas
Date d'inscription : 27/10/2006

http://scientifique.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par maryam-math le Mer 04 Juin 2008, 13:09

vous précisez le champ lexical du texte tous les mots les verbes , les adverbes qu'ils ont une relation avc le mot général
maryam-math
maryam-math
Madariste accompli(e)
Madariste accompli(e)

Féminin
Nombre de messages : 699
Age : 29
Ma ville : ouazzane
Date d'inscription : 09/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par mehdibouayad20 le Sam 07 Juin 2008, 10:46

pr exprimer sa suprise envers l'étrangeté du fait
mais surtout pour attiré l'attention du lecteur du manuscrit et crée du suspens en lui
mehdibouayad20
mehdibouayad20
Admin.
Admin.

Masculin
Nombre de messages : 2556
Age : 28
Ma ville : PARIS
Date d'inscription : 29/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par barroum le Dim 08 Juin 2008, 06:01

svp je veux un résumé sur les figures de styles + les registres ??

Merci.

barroum
Maintenant, madariste
Maintenant, madariste

Nombre de messages : 295
Age : 31
Date d'inscription : 04/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par im@ne le Dim 08 Juin 2008, 06:07

dites les hard-workers j'ai trouvé dans le manuel de " oeuvres analyses" certaines questions sur le procédè employé dans certains extraits : et je trouve dans les réponses souvent le sommaire , le glossaire , ....etc

qui peut m'expliquer de kelle leçon s'agit-il et de koi on parle là ?
im@ne
im@ne
Super madariste
Super madariste

Féminin
Nombre de messages : 2246
Age : 29
Ma ville : taounate
Date d'inscription : 25/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par mehdibouayad20 le Dim 08 Juin 2008, 07:45

ca s'agit des temps romanesques
comme la scène- sommaire- éllipse- pose ......
mehdibouayad20
mehdibouayad20
Admin.
Admin.

Masculin
Nombre de messages : 2556
Age : 28
Ma ville : PARIS
Date d'inscription : 29/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par mehdibouayad20 le Dim 08 Juin 2008, 10:21

les registres de langue (les tonalités) IIIIIIII ، درس هام للمقبلين على الجهوي


الامتحان الجهوي في مادة الفرنسية: دروس اللغة... Figures de style ..
mehdibouayad20
mehdibouayad20
Admin.
Admin.

Masculin
Nombre de messages : 2556
Age : 28
Ma ville : PARIS
Date d'inscription : 29/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Français, 1ère année - Bac - Page 2 Empty Re: Le Français, 1ère année - Bac

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum